Source : www.flowmagazine.fr/lock-me-tender/

Source : www.flowmagazine.fr/lock-me-tender/

Aujourd'hui je vous présente un coup de coeur ❤️,
 
une bague de Claddaghréalisée à partir du laiton des cadenas des Ponts de Paris.
 
J'ai trouvé l'histoire tellement jolie ...
 
Il était une fois un restaurateur d’art au coeur tendre,
chargé d’entretien des ponts de Paris.
Ponts où les amoureux du monde entier
venaient sceller leur affection d’un cadenas à leurs initiales.
La tâche était cruelle pour François Mugg,
obligé de couper les verrous qui abîment les sculptures.
Ne pouvant se résigner à jeter ces témoignages uniques,
il a l’idée de les transformer en bague, éternel gage d’amour.
 

Imaginé par la designer Mathilde Jacquet, compagne de François,

le bijou évoque la bague de Claddagh, traditionnellement portée en Irlande.

La réalisation de la bague a été confiée

à un couple d’amis couteliers et joailliers en Vendée,

Tristan et Anne-Sophie Esnault.

Le laiton des cadenas est séparé des autres métaux avant d’être fondu.

Source Flow.

Source : www.flowmagazine.fr/lock-me-tender/

Source : www.flowmagazine.fr/lock-me-tender/

Puis je me suis renseignée sur la bague de Claddagh :

La Claddagh ring (bague de Claddagh) est une bague traditionnelle irlandaise,

offerte pour des fiançailles ou portée comme alliance.

Aujourd'hui, elle peut être utilisée comme gage d'amitié.

La bague et les coutumes qui lui sont associées viennent de Claddagh,

un village de pêcheurs,

qui se trouve juste derrière les vieux murs de Galway, dans l'Ouest de l'Irlande.

La bague a été créée au XVII ième siècle sous le règne de Mary II d'Angleterre,

bien que certains de ses éléments soient bien plus anciens.

La bague de Claddagh, aussi souvent appelée "Anneau de Claddagh",

renferme plusieurs légendes dont on ignore la provenance.

 
Symbolisme de la bague :

Sur la bague de Claddagh, on voit deux mains tenant un cœur,

la plupart du temps surmontées d'une couronne.

On dit souvent que chacun de ces trois éléments symbolisent une qualité :

l'amour pour le cœur, l'amitié pour les mains et la loyauté pour la couronne.

L'adage associé à ces symboles est : « Let love and friendship reign »

(« Que règnent l'amour et l'amitié »).

 

Les différentes façons de porter la bague sont souvent utilisées

pour indiquer si on est libre ou non.

 

Traditionnellement,

si la bague est à un doigt de la main droite et que le motif est vers l'extérieur, la pointe du cœur pointée vers l'extrémité des doigts, cela indique que la personne portant la bague n'est pas engagée dans une relation sérieuse. Elle est alors probablement célibataire et à la recherche d'une relation.

Si la bague est portée à la main droite la pointe du cœur dirigée vers le corps, cela indique que la personne est prise, ou que « quelqu'un a capturé son cœur ».

La bague portée sur l'annulaire de la main gauche, la pointe du cœur pointée vers l'extrémité des doigts, indique généralement que celui qui la porte est fiancé.

Quand la bague est portée à l'annulaire de la main gauche, la pointe du cœur dirigée vers le corps, cela signifie que la personne est mariée.

 

Différentes légendes donnent l'origine de la bague de Claddagh.

Voici ma préférée :

Une légende raconte l'histoire de Richard Joyce, originaire de Galway.

Il quitta sa ville natale pour aller travailler dans les Caraïbes,

projetant de se marier à son véritable amour lorsqu'il reviendrait.

Mais son bateau fut capturé et il fut vendu comme esclave à un forgeron Maure.

À Alger, avec son nouveau maître, il fut formé à son art.

Quand Guillaume III devint roi,

il demanda aux Maures de relâcher tous leurs prisonniers britanniques.

Richard Joyce fut alors libéré.

Le forgeron avait un tel respect pour Joyce

qu'il lui proposa d'épouser sa fille

et d'obtenir la moitié de sa fortune, s'il restait.

Joyce refusa et retourna chez lui pour épouser son amour

qui l'y attendait toujours.

Pendant le temps qu'il passa chez les Maures,

il forgea une bague pour témoigner de son amour.

À son retour, il lui offrit la bague et ils se marièrent.

 

Utilisation actuelle :

À l'heure actuelle, on trouve ce motif un peu partout dans le monde.

Ces bagues sont souvent considérées comme des héritages

et sont transmises de mère en fille, mais aussi entre amis et entre amants.

Des bijoux ornés du motif de Claddagh continuent d'être portés,

principalement par ceux qui ont des ancêtres irlandais,

comme signe d'appartenance culturelle,

comme bague de fiançailles et comme alliance.

Le chanteur des Doors Jim Morrison et l'écrivaine Patricia Kennealy-Morrison

ont échangé des bagues de Claddagh. 

Source : Wikipédia.

Source : www.lockmetender.com

Source : www.lockmetender.com

Quelle jolie bague à offrir ou se faire offrir en gage d'amour ou d'amitié.

 

De plus sur le site vous avez la possibilité d'y ajouter une dorure et aussi une gravure. 

Et pour les tailles, vous avez le guide des tailles réalisé par Cartier.

 

*****

J'espère que cela vous aura plu autant que cette jolie découverte m'a plu.

Je vais peut être vais suggérer cette idée à mon amour de mari ❤️💕💞.

 

A bientôt !

*****

 Las Niñas

Retour à l'accueil